KéaBot

Stress et problème de peau

Comment le stress joue-t-il un rôle sur les maladies de peau ?

En France, 10 millions de personnes sont touchées par l’acné, l’eczéma ou encore le psoriasis ce qui a un impact non négligeable sur leur quotidien.

A l’occasion du Printemps des maladies inflammatoires chroniques de la peau, une enquête a été menée par quatre associations de patients. Les résultats obtenus montrent que plus de 70% de patients atteints de maladies inflammatoires cutanées chroniques ont le sentiment d’être dans un état de stress non-maîtrisé. Environ 66% trouvent que la maladie a un impact négatif sur leur qualité de vie.

Les personnes souffrant d’eczéma sont 80% à évoquer un stress non maîtrisé. De même, 77% des personnes souffrant d’acné ou de psoriasis ont également la sensation d’être touchées par un stress chronique.

Alors comment peut-on expliquer que le stress joue un rôle important sur les maladies de peau ?

Les liens entre le stress et les problèmes de peau

Tout débute au stade de notre conception. En effet, au niveau de l’embryon, la peau et le système nerveux sont constitués des mêmes tissus. Cela explique donc le lien entre état psychologique et problèmes de peau. Si l’on prend en compte l’avis scientifique, le stress modifie l’immunité de l’organisme et également de la peau. Si une personne subit un stress chronique cela va entraîner un emballement de la sécrétion de cortisol. Ce pic va donc engendrer eczéma, psoriasis ou encore acné.

Les conséquences du stress sur la peau

Le problème majeur est que le corps ne va pas vraiment faire la différence entres les sources de stress et ses priorités vitales. Les effets du stress sur notre peau seront donc toujours les mêmes.  Si le stress devient chronique, notre peau sera nécessairement impactée. En effet, elle va se déshydrater, se réparer plus difficilement et donc se fragiliser. Par ailleurs, le pic de cortisol va dégrader le système immunitaire en entraînant le déclin du collagène. Cela va faciliter le développement de pathologies cutanées. Plus particulièrement le vieillissement de la peau.

C’est donc un fait avéré, le stress chronique va aggraver les problèmes cutanés. Une peau « stressée » se modifie obligatoirement.

De plus, ce stress peut aussi se manifester au niveau capillaire. Suite à un stress aigu, à un pic émotionnel, les personnes touchées vont être exposées à une chute de cheveux tardive plus importante.

.

Les impacts à long terme

Si le stress perdure dans la durée et qu’aucunes mesures n’ont été mises en place pour le réduire, cela peut également entrainer de véritables problèmes de peau qui ont des conséquences négatives sur le quotidien des personnes touchées.

Comme nous l’avons évoqué, eczéma, psoriasis, acné ou démangeaisons sont le résultat d’un stress chronique. Sur le long terme, les personnes touchées doivent faire face à des impacts psychologiques forts et handicapants.

En effet, de nombreuses études ont démontré que les personnes touchées par l’acné souffrent également de dépression et se dévalorisent quotidiennement. Selon Mathilde Lacombe, fondatrice d’AIME Skincare « Trop de femmes souffrent de problèmes de peau. Bien que superficiels, ils peuvent avoir une incidence énorme sur le plan psychologique et social, au point de ne plus avoir envie de sortir de chez soi et de se montrer aux autres. »

De plus, une récente étude mise en place sur les conséquences de l’eczéma démontre qu’environ la moitié des personnes atteintes (45%) ont du faire face à un sentiment d’exclusion de la part de leur entourage et que 38% d’entre-elles ont été confrontés à du harcèlement.

De même, des études internationales montrent que si l’on a une peau parfaite, nous avons plus d’amis ou moins de difficultés à trouver un emploi.

Soigner son stress pour réduire ses problèmes de peau

Il existe différentes solutions pour mieux gérer son stress au quotidien.

Tout d’abord le sommeil est la clé, il faut dormir suffisamment. Une nuit de 7h minimum va aider à reposer votre cerveau, à mettre de côté toutes vos angoisses et ainsi permettre à votre peau de se régénérer.

Il est également important de prendre soin de soi. Cela passe par une bonne hygiène de vie. Par exemple en pratiquant des activités pour lâcher prise : yoga, méditation ou sophrologie, en modifiant ses habitudes alimentaires : plus de café, cigarette, alcool ou charcuterie et en pratiquant une activité physique extérieure pour s’aérer l’esprit.

Utiliser la respiration abdominale peut contribuer à réduire la tension, soulager le stress et favoriser  l’apaisement. Il suffit de respirer profondément, longuement et durant quelques secondes pour relâcher toute la pression.

Enfin, lâchez un peu votre téléphone. Le flux permanent d’informations que nous recevons au quotidien crée un sentiment d’urgence et est une des causes majeures de l’apparition du stress.

Pour aller plus loin

Le stress est un facteur déclenchant des maladies cutanées. Cependant, il est possible de le vaincre et de rendre votre peau à nouveau belle et éclatante. Exit les boutons, les inflammations ou encore les démangeaisons.

Réduire son stress n’est pas chose facile et prend du temps. Il ne faut donc pas s’attendre à voir une amélioration instantanée au niveau de sa peau d’autant plus que celle-ci peut-être touchée après avoir subit un stress en amont (plusieurs semaines ou mois avant que votre peau se dégrade). Ce n’est  pas parce que vous aurez la sensation d’être moins stressé(e) que votre peau va directement s’améliorer.

Vous l’aurez compris, pour diminuer son stress et réduire ses problèmes cutanés, il faut s’armer de patience et de volonté. En suivant rigoureusement les conseils évoqués dans la partie ci-dessus, vous aurez de grandes chances de voir vos problèmes de peau diminuer.

N’oubliez pas que vos problèmes cutanés n’enlèvent en rien votre richesse intérieure et que de nos jours, de plus en plus de personnes s’assument au naturel (cf ; article skinpositivity).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.